Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2007 7 12 /08 /août /2007 22:00
Pendant presque 10 ans j’ai entretenu un site internet concernant l'horloge comtoise ancienne. J’avoue à la fin je ramais un peu. Au début, je m’étais abstreint à faire des réactualisations régulières. Ces derniers mois, je dois dire, j’ai levé le pied. Et voilà que j’entends parler de ces fameux « blogs » qui fleurissent un peu partout. D’abord, j’ai pensé que c’était un phénomène de mode, et puis, petit à petit, voyant que j’arrivais au bout de mon site internet, je me suis dis que je pouvais saisir cette opportunité et le blog m’est apparu comme une solution transitoire afin, d’une part, de clore mon site internet, en attendant de lui donner une nouvelle forme et d'une autre part, continuer autre chose.

Et voilà ce blog, tout simplement, le blog de l’horloge comtoise ancienne.

Je ne dis pas que je vais écrire quelque chose tous les jours, même pas forcément toutes les semaines. Mais je crois pouvoir faire vivre ce blog et trouver dans cet outil - beaucoup plus simple instinctif et intuitif que la réalisation d’une site internet – un nouveau souffle, une envie nouvelle de communiquer sur cet objet extraordinaire qu’est l’horloge comtoise ancienne et parler de mon travail, de mon atelier et de mes impressions autour de ce métier et du métier d’artisan d’art.

Le site internet sera toujours disponible et probablement que j’y ferai souvent référence. Avant que je trouve le courage de revoir entièrement la forme, il restera là, tel quel, et il restera je crois un précieux outil au service de ceux qui souhaitent en savoir plus sur ce joyaux de notre patrimoine. Pendant presque 10 ans j’ai fait en sorte qu’il ne soit pas une vitrine commerciale, mais un vrai outil au service des gens qui possèdent une horloge comtoise, qui veulent en posséder une, qui veulent connaître mieux l’histoire de cette merveille de notre patrimoine. Aujourd'hui, je ne suis pas trop mécontent du résultat obtenu, mais je pense être arrivé au bout de quelque chose, en matière graphique et dans le contenu en lui même.

En avant pour cette nouvelle aventure, j’ai tant de chose à vous raconter.

En avant et bienvenue sur le blog de l’horloge comtoise ancienne, « l’horloge la plus populaire au monde », comme dit mon papa.

Laurent CAUDINE

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent CAUDINE - dans Ce blog
commenter cet article

commentaires

Angéline 18/01/2015 01:04

Bonjour,

J'ai récupéré une comtoise qui est dans la famille depuis un temps indéterminé jusqu'à ce que je croise la "route" de votre site.

Grâce à vous, j'ai pu dater approximativement ma comtoise, mais j'ai aussi découvert que les chromolithographies ont été cachées par une couche de peinture ou lasure foncée. Je pensais qu'il n'y en
avait tout simplement pas puisque je l'ai toujours connue ainsi. Mais après lecture de votre site, j'ai appris que toutes les comtoises de son époque en ont eu.
Du coup, cette nouvelle a attisé ma curiosité : quelle image se cache sur ma comtoise ?
Mais je n'ai pas vos connaissances et votre talent, alors je pense que je ne le saurai jamais.

Elle a été restaurée par mon grand-père, et je suppose que c'est à cette époque que les décorations d'origine ont disparu.

Chose assez amusante, j'ai aussi découvert que les pieds ont tout simplement été rabotés, mais il subsiste le fameux décalage entre l'avant et l'arrière pour que la comtoise se tienne bien collée
au mur.

Quoi qu'il en soit, merci pour vos partages sur ces grandes Dames que j'ai toujours admirées. Grâce à vous, j'ai maintenant grand espoir de remettre cette merveille en route, au grand dam de mon
mari ;)

Et surtout, bravo pour votre travail de restauration !
Vous avez une très jolie passion.

Angéline

Lemaitre Henri 17/12/2014 10:57

Bonjour,
Merci de votre site ainsi que votre blog.
Je viens de déménager et, en remettant en route mon horloge comtoise, je constate un décalage entre l'heure et la sonnerie (elle sonne 9 coups à 6 heures).
Puis-je régler moi-même ce problème?
Sinon, habitant Pithiviers dans le Loiret pourriez-vous me faire connaître les coordonnées d'un professionnel spécialisé.
Je vous remercie de votre réponse.
Bien cordialement.

Tissot Jean-Marie 08/12/2014 17:22

Je reviens sur mon commentaire de 2011. Depuis, je suis à la retraite. Je suis devenu membre de l'association horloge comtoise.fr site à voir absolument. Vous pouvez aussi me contacter par mail:
tisjm@yahoo.fr

Tissot J.M. 10/10/2011 21:04


Je suis professeur d'horlogerie en promotion sociale pour adultes à l'IEPSCF DE NAMUR en BELGIQUE et dans notre programme cette année nous étudions l'horloge comtoise. Nous préparons aussi une
vidéo. Nous avons déjà réalisé des vidéos sur: l'horloge liegoise, la pendule de paris et quelques vidéos pratique. Nous vous recommandons les livres de Monsieur Maurice Vial, Actuellement 4
tomes.
Vous pouvez me contacter pour des renseignements complémentaires; J.M. Tissot le 10 octobre 2011


GASPARD Fred 22/04/2011 16:38


Bonjour, je veux vendre cette horloge comtoise dont les caractéristiques sont ci-dessous. J'aimerai vous envoyer des photos par mail mais je ne sais pas comment faire. Pouvez vous m'envoyer votre
adresse mail svp afin que vous me disiez à combien je peux vendre cette horloge, même si, je sais, ce n'est pas votre spécialité de dire le prix. Merci
- superbe horloge comtoise en merisier massif
- EN PARFAIT ETAT DE MARCHE ET REGLEE
- date estimée de fabrication : entre 1765 et 1800
- fabrication à l'ancienne : assemblage en tenons et mortaises
- démontable en 3 parties : la tête, le corps et le mécanisme
- dimensions en cms : 242 x 39 (largeur) x 29 (profondeur)
- fronton en laiton fondu représentant un coq, deux oisillons et trois fleurs de lys
- cadran en émail blanc
- sonne le nombre de coups correspondant à l'heure, avec répétition des coups 45 secondes plus tard
- sonne un coup à la demi-heure
- remonter les poids une fois par semaine
- mouvement avec cage en fer et portillons latéraux pour accès au mécanisme
- tête en merisier avec portillons latéraux donnant accès au mécanisme
- balancier en chaîne d'arpenteur fait en fil de fer et masse de plomb,vitesse réglable par un écrou
- 2 fiches à larder en laiton faisant office de charnière
- 2 loquets-batteuse en laiton pour fermer les 2 portes
- fournie avec 2 poids en fonte et manivelle de remontage


Présentation

  • : Le blog de l'horloge comtoise ancienne
  • : Ce blog a pour objet d'informer le grand public en ce qui concerne l'horloge comtoise ancienne et aussi informer de l'actualité de l'atelier Arts & Sauvegarde, chargé de la restauration de cet objet, chef d'oeuvre d'art populaire.
  • Contact

Recherche